Etats-Unis : Sanders et Michelle Obama soutiennent Hillary

Hillary Clinton Copyright de l’image Getty
Image caption Des manifestations se sont déroulées à l'intérieur comme à l'extérieur de la salle de la convention démocrate, au terme de laquelle Hillary Clinton devrait officiellement être désignée candidate du Parti démocrate.

Bernie Sanders et Michelle Obama ont tenté de persuader les électeurs démocrates de soutenir Hillary Clinton.

La première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, et l'ex-candidat à l'investiture démocrate, Bernie Sanders, ont apporté leur soutien à Hillary Clinton, lundi, lors de la première journée de la convention du Parti démocrate.

Michelle Obama a appelé les électeurs démocrates à se mobiliser pour assurer la victoire de Hillary Clinton sur le républicain Donald Trump.

"Nous ne pouvons pas nous permettre de rester sur la touche ou d'être cyniques", rapporte la correspondante de BBC Afrique à Washington, en citant la première dame des Etats-Unis, laquelle s'adressait aux supporters du sénateur du Vermont, Bernie Sanders.

Ce dernier a pris la parole et s'est fait applaudir à tout rompre pendant plus de trois minutes.

Selon lui, beaucoup de militants du Parti démocrate sont déçus des résultats finaux des primaires de leur formation politique.

Mais Bernie Sanders a exhorté ses militants à voter pour Hillary Clinton le 8 novembre, pour battre Donald Trump.

"Il faut que Hillary Clinton devienne le prochain président des Etats-Unis", a-t-il martelé.

Selon notre correspondante, la première journée de la convention démocrate a été marquée par des manifestations pas vues depuis des années lors d'un congrès d'investiture de l'un des deux partis qui alternent au pouvoir aux Etats-Unis.

Les manifestations se sont déroulées à l'intérieur comme à l'extérieur de la salle de la convention, une rencontre au terme de laquelle Mme Clinton devrait officiellement être désignée candidate du Parti démocrate.

L'unité était le thème de la première journée de la convention démocrate, mais la discorde a prévalu.

De nombreux partisans de Bernie Sanders et d'autres responsables démocrates ont hué et sifflé la plupart des orateurs, y compris le sénateur du Vermont, lorsqu'il a prononcé le nom de Hillary Clinton.

Dans les couloirs de la convention, des délégués noirs et hispaniques ont exprimé leur mécontentement face à la décision de Hillary Clinton de choisir un Blanc comme colistier, en l'occurrence Tim Kaine, un ancien gouverneur de la Virginie.

Près de la salle où se tient la convention, des centaines de personnes ont défilé pour exiger la fin des expulsions de clandestins en cas de victoire de Hillary Clinton à l'élection présidentielle.

Environ 2 000 supporters de Bernie Sanders ont protesté contre l'investiture de l'ancienne Première dame.

Sur le même sujet

Lire plus