RCA : le mandat de la MINUSCA renouvelé

Image caption La MINUSCA compte près de 13 000 personnes dont des civils.

Par Irene Herman Houngbo, correspondant à New York

Les Nations unies ont renouvelé mardi le mandat de leur mission en République Centrafricaine (RCA).

La MINUSCA poursuivra sa mission jusqu'en novembre 2017.

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont adopté à l'unanimité une résolution qui offre à la Mission multidimensionnelle intégrée de l'ONU en Centrafrique (MINUCA) les moyens d'être plus efficace dans un contexte nouveau, celui de la "stabilisation".

Forte de près de 13 000 personnes, dont des civils, la MINUSCA devra établir son "autorité" et sa "crédibilité", notamment envers les groupes armés et les forces qui seraient hostiles au processus de paix dans ce pays sorti de deux ans de guerre civile.

Selon François Delattre, le représentant permanent de la MINUSCA auprès de l'ONU, la mission aura "deux axes" à poursuivre.

"Le premier axe est de renforcer la posture militaire de la force pour mieux protéger les civils à court terme et faire face aux groupes armés, avec un mandat qui donne aux casques bleus tous les moyens nécessaires", a expliqué M. Delattre.

"Le deuxième axe de la mission consiste à élargir son rôle dans la stabilisation du pays, dans le long terme, avec des responsabilités nouvelles pour la MINUSCA", a-t-il ajouté.

Les nouvelles responsabilités consisteront à soutenir le dialogue politique en RCA et à réformer les secteurs de la sécurité, de la justice, des forces armées et de la police. Ambroisine Kpongo, la représentante de la RCA auprès de l'ONU, a qualifié de "complète" la mission renouvelée de la MINUSCA.

"Cette mission reflète l'ambition que nous avons pour la République Centrafricaine. Sa présence est essentielle pour la stabilité du pays", a estimé Mme Kpongo.

Sur le même sujet

Lire plus