Kenya : 2 séparatistes condamnés à mort

La prison de Mombasa, construite pour 800 places, héberge plus de 2800 détenus. Copyright de l’image Wendy Stone
Image caption La prison de Mombasa, construite pour 800 places, héberge plus de 2800 détenus.

Deux hommes, soupçonnés d'appartenir à un mouvement séparatiste kényan, ont écopé vendredi de la peine capitale pour le meurtre de quatre policiers en mars 2013.

Jabri Ali Dzuya et Bwana Mkuu Alwan Jabu étaient jugés par un tribunal de Mombasa, dans le sud-est du Kenya.

Selon le juge Martin Muya, ces deux membres du Mombassa Republican Council (MRC), un groupe séparatiste de la région, sont coupables "sans l'ombre d'un doute" de la mort de quatre policiers, sauvagement tués en mars 2013.

Les victimes avaient alerté d'une possible attaque du groupe qui avait appelé au boycott des élections de 2013.

Deux co-accusés pour le meurtre des agents de maintien d'ordre ont été acquittés pour manque de preuve.

Le MRC dénonce constamment une marginalisation de la côte kényane, sur l'océan Indien, et réclame l'indépendance de cette région majoritairement musulmane.

La peine de mort est toujours en vigueur au Kenya, même si aucun condamné n'a plus été exécuté depuis 1987, selon Amnesty International.

Sur le même sujet

Lire plus