Nigeria : un autre oléoduc saboté

Image caption les oléoducs sont cibles d'attaques au Delta du Niger

Des hommes armés ont fait exploser dimanche un oléoduc appartenant au groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell, dans le sud du Nigeria.

L'attaque a eu lieu vers 01H00 (heure locale), près de la commune d'Odimodi, dans l'Etat du Delta.

Le lieu du sabotage de cet oléoduc, le Trans Ramos, a été identifié par les habitants accompagnés de membres de la SPDC, la filiale de Shell au Nigeria.

Selon un villageois, cette canalisation avait déjà été la cible des rebelles, le 22 juillet dernier. Le groupe Shell n'a pa confirmé ce sabotage.

Depuis le mois de février, les militants séparatistes nigérians connus sous le nom des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) ont revendiqué une série d'attaques d'infrastructures pétrolières dans le sud du Nigeria, premier producteur de pétrole d'Afrique.

Ces attaques ont entraîné une forte réduction de la production pétrolière du pays, déjà affaiblie par la chute des cours du brut, qui contribue à 70 % aux revenus de l'Etat.

Les Vengeurs exigent le départ des compagnies pétrolières étrangères de cette région et l'auto-détermination pour le Delta du Niger.

Lire plus