L'UE soutient la lutte contre Boko Haram

Force régionale de lutte contre Boko Haram Copyright de l’image AFP
Image caption L'UE s'engage à soutenir la force multinationale mise en place par le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

L'Union européenne (UE) promet d'apporter un financement de 55 millions de dollars à la force régionale chargée de lutter contre Boko Haram, au Nigeria.

"Nous félicitons les pays de la région pour les progrès réalisés au cours des derniers mois dans le but d'assurer une réponse régionale coordonnée à cette force", écrivent l'UE et l'Union africaine dans un communiqué conjoint.

"L'accord que nous avons signé aujourd'hui (lundi) permettra de renforcer la coordination régionale de la riposte" contre le groupe djihadiste, affirment les deux parties.

Elles promettent de fournir "des moyens de transport et de communication au siège de la force" multinationale, qui se trouve à Ndjamena, au Tchad.

Boko Haram, qui est basé dans le nord-est du Nigeria, mène depuis 2009 des attaques meurtrières dans ce pays, mais aussi au Cameroun, au Niger et au Tchad.

Ces quatre pays ont mis en place une force chargée de combattre le groupe djihadiste, qui déclare avoir fait allégeance à l'Etat islamique, une organisation djihadiste active dans plusieurs pays du Moyen-Orient et en Libye.

Lire plus