Mali : Un Casque bleu tué à Kidal

Image caption Selon les experts, la Minusma est la mission la plus meurtrière de l'histoire de l'ONU, car jamais une mission des Nations unies n'avait été aussi coûteuse en vie humaine en si peu temps.

L'incident a eu lieu "vers 06h50" (GMT) a affirmé la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Dans un communiqué publié dimanche soir, la mission onusienne a indiqué que le véhicule à bord duquel se trouvaient les victimes a "heurté un engin explosif improvisé ou une mine à environ 11 km au sud d'Aguelhoc-Anéfis, dans la région de Kidal".

Les soldats en question faisaient "partie d'une escorte d'un convoi logistique" de la Minusma selon le communiqué.

La mission de l'Onu signale une deuxième explosion qui n'a pas fait de victimes. Elles s'est produite au passage d'un autre véhicule de la Minusma à 2 km à l'est du camp de la Minusma à Kidal".

Il n'y a eu que des "dommages matériels" précise la Minusma.

Pour l'heure, les deux explosions n'ont pas été revendiquées.

La Minusma a qualifié de "lâches" les attaques et dénonce cette série d'actes qui cible son "personnel".

La force affirme que "la multiplication de ces attaques n'affectera en rien sa détermination à soutenir le processus de paix" dans le nord du Mali.