Sao Tomé : boycott au second tour

Le Président Pinto da Costa a appelé ses supporters à ne pas prendre part au second tour du scrutin présidentiel, dimanche. Copyright de l’image AFP
Image caption Le Président Pinto da Costa a appelé ses supporters à ne pas prendre part au second tour du scrutin présidentiel, dimanche.

Le président du plus petit Etat d'Afrique a pris une décision inédite : se retirer du second tour scrutin présidentiel. Il cède ainsi la victoire à son rival.

Dimanche, Manuel Pinto da Costa a appelé au boycott du scrutin, dénonçant des fraudes lors du premier tour des élections.

Son rival et ancien Premier ministre Evaristo Carvalho est maintenant sûr de remporter ces présidentielles.

Il était en tête du premier tour avec 49.8% des voix contre 24.8% pour M. Pinto da Costa.

Copyright de l’image AFP
Image caption Des posters d'Evaristo Carvalho brandi par ses soutiens.

Les premiers sondages rapportent que les appels au boycott du président sortant ont été entendus.

M. Pinto a dirigé cette ancienne colonie portugaise durant 15 ans, juste après l'indépendance du pays en 1975.

Il avait perdu les présidentielles après avoir initié des réformes en 1990, autorisant le multipartisme, mais c'est en 2011 qu'il signa son retour.

Sao Tome and Principe est composé de deux îles d'origine volcanique et d'un ensemble d'archipels longeant la péninsule africaine.

Lire plus