Soudan : la médiation de l'UA progresse

Soudan Copyright de l’image AP
Image caption L'accord de paix négocié par l'UA est censé faciliter l'accès des organisations humanitaires aux zones de guerre, au Darfour, au Sud Kordofan et dans le Nil Bleu.

Des groupes armés et des partis d'opposition soudanais ont signé un accord sous l'égide de l'Union africaine, en prélude aux pourparlers censés mettre fin aux hostilités dans trois régions du Soudan.

L'accord négocié par le Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l'Union africaine sur le Soudan est censé faciliter l'accès des organisations humanitaires aux zones de guerre, au Darfour, au Sud Kordofan et dans le Nil Bleu.

Les groupes signataires de l'accord refusaient de signer la feuille de route proposée par l'UA depuis mars dernier.

Ils estimaient que les termes de l'accord étaient surtout favorables au gouvernement, qui l'a signé avant les autres parties.

Les médiateurs de l'Union africaine leur ont assuré que leurs préoccupations seront prises en compte.

Le Mouvement de libération du peuple du Soudan (SPLM-Nord) et le Parti du congrès soudanais font partie des nouveaux signataires de l'accord.

Le Soudan est confronté à plusieurs conflits, dont celui du Darfour, qui a éclaté depuis plus de 10 ans.

D'autres conflits sont en cours dans le Sud Kordofan et le Nil Bleu, depuis 2011.

Sur le même sujet

Lire plus