Le Soudan du Sud assouplit sa position

Le président sud-soudanais Salva Kiir à Juba le 19 mars 2015. Copyright de l’image Anadolu Agency
Image caption Le président sud-soudanais Salva Kiir à Juba le 19 mars 2015.

Le président sud-soudanais a affirmé lundi être disposé à discuter avec les Nations unies d'un déploiement de casque bleus supplémentaire dans son pays.

Devant le Parlement à Juba, Salva Kiir a dit ne pas être opposés à tout aide et que son gouvernement écoutera les conseils.

Mais M. Kiir a précisé que l'aide requiert le dialogue et ne devrait pas être imposée au risque, selon lui, de devenir une intervention compromettant la souveraineté du Soudan du Sud.

Le président a par ailleurs promis l'unification des forces loyalistes aux troupes et les ex-rebelles, annonçant à cette occasion un processus électoral, conformément à l'accord de paix d'août 2015.

Ce discours intervient trois jours après le feu vert de l'ONU pour le déploiement de 4.000 casques bleus supplémentaires afin d'assurer la sécurité de Juba et les bases onusiennes dans le pays.

La résolution adoptée menace également d'imposer un embargo sur les armes si le gouvernement sud-soudanais bloque ce déploiement.

Les autorités sud-soudanaises avaient rejeté le projet de résolution, estimant qu'il sapait la souveraineté du pays.

L'Onu compte déjà 12.000 hommes au Soudan du Sud.

Sur le même sujet

Lire plus