En images : des ressortissants africains en Inde

Hamza & Shukura, Nigeria
Image caption Hamza et Shukura du Nigeria vivent à Jaipur, en Inde

En janvier, un étudiant tanzanien a été agressé et partiellement dépouillé par une foule à Bangalore, une ville située dans le sud de l'Inde, après qu'une femme a été percutée et tuée par la voiture d'un étudiant soudanais.

Choqué par l'incident ainsi que par d'autres attaques similaires contre les Africains en Inde, le photographe indépendant Mahesh Shantaram a décidé de documenter la vie d'Africains vivant en Inde.

De Bangalore, Shantaram s'est rendu dans les villes de Jaipur, Delhi et Manipal. Il a choisi de focaliser son attention sur les étudiants qui constituent un petit groupe vulnérable.

La série de portraits intimes de Shantaram fait partie d'une exposition organisée par Tasveer.

"Chaque portrait joue un rôle qui permet d'éclaircir la complexité du vécu des Africains en Inde et qui, mis ensemble, brossent un tableau de la solitude dans laquelle ils évoluent", déclare l'expert en art Caroline Bertram, dans un texte original sur l'exposition.

Image caption Ola et Jason du Nigeria vivent à Delhi
Image caption Abdul-Kareem du Nigeria vit à Jaipur
Image caption Vitu du Malawi vit à Bangalore
Image caption Charity et ses amis d'Afrique du Sud vivent à Manipal
Image caption Ameenou du Nigeria vit à Jaipur
Image caption Misana de Tanzanie vit à Bangalore
Image caption Prosper de Tanzania vit à Bangalore
Image caption Wandoh du Tchad vit à Bangalore

Lire plus