LRA : les américaines sanctions tombent

joseph kony, usa, sanction Copyright de l’image Reuters
Image caption Joseph Kony, leader de la LRA, rébellion ougandaise

Le Trésor américain va geler les avoir deux fils de Joseph Kony, leader de cette rébellion. Ces sanctions financières américaines contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur veulent couper les sources de financement de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur.

Cette rébellion d'origine ougandaise est active au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine.

Le Trésor américain interdit donc à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux.

Cette initiative américaine entre dans le cadre de l'effort international concerté pour lutter contre la violence en République centrafricaine où cette rébellion a plus fait parler d'elle ces dernières années.

Dans un communiqué, John Smith, directeur intérimaire de l'antenne du Trésor chargé des sanctions financières, précise que depuis 2010, Salim et Ali Kony, font partie de la hiérarchie de la LRA depuis 2010.

Violence et enlèvements

Ces deux fils de Joseph Kony sont chargés notamment de faire respecter la discipline au sein du groupe.

Salim est soupçonné d'avoir tué des membres de la LRA qui voulaient déserter. Le trésor américain précise qu'Ali est un potentiel successeur de son père à la tête de cette sanglante rébellion.

Les deux sont accusés d'avoir commis des violences, des enlèvements et des déplacements forcés des populations en Centrafrique.

Depuis 2014, la LRA utilise le braconnage d'éléphants et le commerce de l'ivoire pour générer des revenus et se fournir en armes et munitions. Ali et Salim Kony sont aussi accusés d'avoir joué un rôle actif dans ce trafic, l'une des principales sources de leurs ressources.

Rappelons que Joseph Kony, leader de la LRA est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la cour pénale internationale depuis 2005 pour notamment crimes de guerre et crime contre l'humanité. Il est toujours en fuite.

Lire plus