Mali: emploi-jeunes encore des efforts

mali, ibrahim, keita
Image caption Le président malien Ibrahim Boubacar Keita invité à créer plus d'emploi pour les jeunes

Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, avait promis à la jeunesse de créer 200 000 emplois au cours de son premier mandat.

Il avait fait cette promesse durant la campagne pour le scrutin présidentiel qui l'avait porté au pouvoir en 2013.

Trois ans se sont écoulés depuis son élection et les emplois promis aux jeunes se font toujours attendre.

Le collectif "Bi-ton" qui s'intéresse à ce dossier a dit la BBC que rien n'est fait dans le sens de la création des emplois pour les jeunes.

Il regroupe plus de 40 associations et revendique 30 milles membres.

Sur les promesses du président de créer 200 000 emplois au cours de son premier quinquennat, 120 000 auraient déjà vu le jour, à deux ans de la fin de celui-ci.

Selon le pointage du département de l'emploi -un organisme public- qui livre ces chiffres, ce nombre représente 60% de l'ensemble de la promesse.

Le collectif "Bi-ton" conteste ces chiffres et réclame plus d'emplois pour les jeunes maliens.

Il soutient que les emplois crées sont plutôt précaires.

Chaque année au Mali, on estime à 300 000 le nombre de jeunes qui arrivent sur le marché de l'emploi.

Lire plus