Libye : l'armée subit de lourdes pertes

Copyright de l’image Reuters
Image caption Des combats à l'armes lourde ont eu lieu dans le quartier Numéro Un, dans le centre de Syrte.

Au moins 34 combattants libyens sont morts et plus de 180 ont été blessés dimanche, lors des combats à Syrte contre l'organisation Etat islamique (EI), selon des sources hospitalières.

Les troupes gouvernementales libyennes s'approchaient dimanche 28 août 2016 des dernières poches de résistance dans la ville contrôlées par les djihadistes.

Les forces soutenues par le gouvernement reconnu par les Nations unies se disent proches de la victoire pour reprendre entièrement le contrôle de Syrte, mais elles peinent à en finir avec l'EI qui a truffé la ville de mines.

Les brigades affirment aussi avoir enregistré cinq attaques à la voiture piégée dimanche, qu'elles ont qualifiées de "tentatives désespérées" pour tenter de stopper l'offensive.

Depuis le 1er août, les brigades libyennes sont soutenues par des frappes aériennes américaines.

La quasi-totalité des 80.000 habitants de Syrte ont quitté la ville peu de temps après sa prise de contrôle par l'EI en février 2015.