Pretoria : fin du tollé sur les cheveux

Afrique du Sud Copyright de l’image NO CREDIT
Image caption Une manifestation pour l'autorisation des cheveux "au naturel" dans un lycée de Pretoria.

Le ministre provincial de l'éducation, Panyaza Lesufi, a annoncé la suspension du règlement intérieur interdisant aux élèves d'un lycée de jeunes filles de Pretoria de garder leurs cheveux au naturel.

La décision prend immédiatement effet et met fin à une vaste polémique partie de cette école.

Plus de 18 000 personnes ont signé une pétition en quelques jours, pour autoriser des élèves noires à garder leurs cheveux au naturel.

Plusieurs dizaines d'internautes ont dénoncé sur les réseaux sociaux cette interdiction inscrite dans le règlement intérieur d'un lycée de jeunes filles de Pretoria, la capitale administrative de l'Afrique du Sud.

"Nous n'allons pas régler ce problème en un jour"

Oupa Bodibe, le porte-parole du ministère provincial de l'éducation, dans la province du Gauteng, s'est rendu dans le lycée en question.

"Nous avons rencontré les élèves et la direction de l'école. Et les problèmes dont nous ont fait part les élèves, c'est que le règlement intérieur de l'école n'est pas adapté pour les coupes de cheveux des noires. Et lorsque les enseignants veulent faire appliquer ce règlement, ils (…) utilisent un langage très blessant et injurieux. Par exemple, ils disent : 'Tes cheveux ont l'air sales, tu ressembles à un singe...' Des propos dénigrants et blessants, selon les écolières", a expliqué M. Bodibe.

"Nous n'allons pas régler ce problème en un jour. Nous devons mener une enquête", a-t-il ajouté.

Les auteurs de la pétition ont qualifié de "raciste" le règlement intérieur du lycée qui, selon eux, interdit les coiffures afro et oblige les jeunes filles à lisser leurs cheveux ou à les attacher.

Le code de conduite de l'établissement scolaire comprend une liste détaillée de règles sur la tenue des cheveux, mais il ne fait pas spécifiquement mention de la coiffure afro, a appris la BBC.

Sur le même sujet

Lire plus