Les «préservatifs non bruyants» au parlement sud-africain

Des préservatifs distribués à Soweto lors de la Coupe du Monde de juin 2010 Copyright de l’image John Moore
Image caption Des préservatifs distribués à Soweto lors de la Coupe du Monde de juin 2010

Le vice-président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a présenté jeudi des préservatifs à saveur de fruits et non bruyants aux députés.

M. Ramaphosa a expliqué qu'ils ont été développés suite à des plaintes que les préservatifs distribués par le gouvernement étaient bruyants et de mauvaises qualités.

Cette présentation a causé un brouhaha au parlement, amusant les députés de l'ANC (Le Congrès nationale africain), au pouvoir.

Pendant sa démonstration, le vice-président a été hué par les élus de l'opposition.

«Vous devez les donner à Zuma! », hurlaient des représentants des Combattants de la liberté économique (EFF), parti de Julius Malema.

Le chroniqueur du site Daily Maverick, Ranjeni Munusamy, estime que Cyril Ramaphosa n'a pas impressionné par cette performance, arguant qu'il l'a joué «trop sûr» et a manqué de qualités d'un vrai leader.

Il y a dix ans, le président Jacob Zuma, lors d'un procès pour viol, a reconnu avoir eu des rapports sexuels non protégés avec une femme séropositive.

Cet aveu avait suscité un tollé dans ce pays où au moins 7 millions de personnes sont séropositives.

Sur le même sujet

Lire plus