Grève de la faim d'ex agents de Sénégal Airlines

Image caption La ministre sénégalaise des Transports, Maimouna Ndoye Seck contactée par la BBC a promis de rencontrer dès ce lundi les ex salariés en grève de la faim.

Ces agents, cent soixante-trois au total, réclament également le paiement de cinq mois d'arriérés de salaires à l'Etat du Sénégal.

Joint par la BBC, Ibrahima Diaw l'un des délégués du personnel indique que "leur mouvement est la suite logique d'un plan d'action annoncé depuis plusieurs mois et qui prévoyait entre autres, des rencontres avec les autorités sénégalaises et des sit-in".

Ces employés protestent aussi contre le non-versement de leurs indemnités de licenciement depuis la liquidation de la compagnie annoncée par les autorités. Le montant dû est estimé à 600 millions de francs CFA.

Ibrahima Diaw précise que ses camarades et lui réclament "la liquidation effective de la compagnie qui a été annoncée par le ministre sénégalais de l'économie".

Ils estiment être toujours sous contrat avec Sénégal Airlines parce que n'ayant pas été indemnisés et licenciés de manière formelle.

L'État détient 36 % des parts de Sénégal Airlines et les privés nationaux 64 %.

La ministre sénégalaise des Transports, Maimouna Ndoye Seck contactée par la BBC a promis de se rendre sur place dès ce lundi afin de discuter avec les ex salariés en grève de la faim.