Teodorin Nguema sera jugé en France

Teodorin Obiang Nguem Copyright de l’image Getty Images
Image caption Teodorin Obiang Nguema a été nommé vice-président de la Guinée Equatoriale en juin 2016.

Le vice-président équato-guinéen, Teodorin Obiang Nguema, sera jugé en France pour "blanchiment de fonds publics" et "corruption", annonce l'Agence France-Presse (AFP), citant des juges français.

Il est également accusé d'"abus de biens sociaux" et "abus de confiance".

Le mis en cause, fils du président équatoguinéen, Teodoro Obiang Nguema, a fait valoir qu'il jouit d'une immunité diplomatique, en raison de son statut de haut fonctionnaire.

Il nie les accusations retenues contre lui par la justice française.

Les juges français pourraient ainsi ouvrir la voie à la tenue du premier procès sur les "biens mal acquis" en France.

La date du procès n'est pas encore fixée.

Le dossier judiciaire concernant le fils du président équatoguinéen fait partie d'une enquête menée en France contre plusieurs dirigeants africains accusés d'avoir acquis des biens dans ce pays avec des fonds publics présumés détournés.

L'ONG Transparency International France et l'association française Sherpa sont à l'origine des poursuites.

Sur le même sujet

Lire plus