Gabon : dernier jour du dépôt des recours

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon les autorités gabonaises, trois personnes sont mortes et 105 ont été blessées dans les violences qui ont suivi l'annonce des résultats.

Au Gabon, le chef de file de l'opposition Jean Ping et Ali Bongo, le président sortant, ont jusqu'à cette après-midi (15h00GMT) pour saisir la Cour constitutionnelle sur les résultats de l'élection présidentielle.

Le camp de M. Ping continue de revendiquer la victoire à la présidentielle, malgré l'annonce des résultats favorables à M. Bongo.

Mais l'opposition n'a pas encore annoncé sa décision.

Jean Ping, arrivé juste derrière le président sortant Ali Bongo Ondimba, selon les résultats officiels, affirme que la Cour constitutionnelle est totalement inféodée à la présidence.

"La saisine de la Cour constitutionnelle est la seule solution envisageable pour une sortie de crise", a assuré, mercredi, Ali Bongo.

Le président déclaré vainqueur de l'élection présidentielle du 27 août par la commission électorale et le ministère de l'Intérieur, a affirmé qu'il n'envisageait pas la possibilité d'un recomptage des voix bureau de vote par bureau de vote.

Ali Bongo a répété qu'une telle disposition n'était pas prévue par la loi électorale et relevait exclusivement d'une décision de la plus haute juridiction du pays, la Cour constitutionnelle.

"Les candidats qui prétendent diriger un Etat doivent respecter les institutions de cet Etat", estime Me Charles Tchoungang, ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats du Cameroun et spécialiste du contentieux électoral.

Il a déclaré à la BBC qu'"on ne peut pas créer une institution ad hoc et c'est aux candidats africains de sécuriser leurs élections".

Une délégation de chefs d'Etat de l'Union africaine est attendue vendredi à Libreville pour tenter de désamorcer la crise.

Le chef de l'Etat tchadien, Idriss Déby, président en exercice de l'Union africaine, a déjà appelé les partis contestataires à saisir la juridiction compétente pour obtenir le recompte des voix.