Gabon : report de la mission de l'UA

Emmanuel Isozet Ngondet Copyright de l’image Google
Image caption Emmanuel Isozet Ngondet, le ministre gabonais des Affaires étrangères.

L'envoi au Gabon d'une mission de l'Union africaine chargée de contribuer au règlement de la crise politique gabonaise a été reporté à une date non encore fixée, a annoncé, ce jeudi 8 septembre, le ministre gabonais des Affaires étrangères, Emmanuel Isozet Ngondet.

Des médiateurs de l'UA étaient attendus à Libreville, la capitale du Gabon, vendredi 9 septembre, pour discuter avec les protagonistes de la crise politique dans ce pays.

"Cette mission a été reportée sine die pour des raisons de calendrier", a déclaré M. Ngondet lors d'une conférence de presse.

La délégation de médiateurs devait être conduite par le président du Tchad, Idriss Déby Itno, également président en exercice de l'UA, et ses homologues du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, du Sénégal, Macky Sall, selon un communiqué de l'ONU.

Des responsables de la Commission de l'Union africaine et des représentants des Nations unies devraient faire partie de la délégation.

Le président en exercice de l'UA a promis, lundi 5 septembre, de travailler à ''un règlement rapide de la situation postélectorale au Gabon (…) avec l'appui des pays de la région''.

Ce pays est secoué par une crise politique qui aurait fait sept morts, après l'annonce de la réélection d'Ali Bongo Ondimba au scrutin présidentiel du 27 août.

L'opposant Jean Ping, qui dénonce des fraudes électorales, conteste la victoire d'Ali Bongo Ondimba annoncée le 31 août par le ministère de l'Intérieur et la commission électorale.

Sur le même sujet

Lire plus