Mali : 3 militaires tués

Les troupes maliennes derrière l'hôtel Radisson Blu de Bamako pris d'assaut par un groupe de terroristes le 20 novembre 2015. Copyright de l’image HABIBOU KOUYATE
Image caption Les troupes maliennes derrière l'hôtel Radisson Blu de Bamako pris d'assaut par un groupe de terroristes le 20 novembre 2015.

Trois soldats maliens ont été tués vendredi dans une embuscade tendue par des djihadistes présumés entre Douentza et Bini, dans le centre du pays.

Les victimes étaient des membres de la garde nationale.

Ces trois militaires faisaient partie d'une unité d'escorte d'un convoi qui rentrait à Gao, la plus grande ville de la région Nord du Mali, selon une source militaire citée par l'AFP.

Une autre source militaire à Douentza a confirmé l'information, faisant état de la présence d'une délégation de l'état-major des forces armées dans la région au moment des faits.

Trois autres militaires avait été tués la semaine dernière à Boni, lors d'un assaut des hommes armés qui ont brièvement pris le contrôle de la localité avant sa reprise par les forces maliennes le 3 septembre.

Le lendemain, le président Ibrahim Boubacar Keïta a limogé son ministre de la Défense, Tièman Hubert Coulibaly.

Lundi dernier, Le ministre de la Sécurité, le général Salif Traoré, a promis un renforcement de la protection militaire dans le centre du Mali.

Sur le même sujet

Lire plus