Monnaie : l'Angleterre lance le "Polymer Fiver"

Mark Carney Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le gouverneur de la Banque d'Angleterre faisant la première transaction avec le "Polymer Fiver".

La Banque d'Angleterre a mis en circulation, à partir de ce mardi 13 septembre, un billet en plastique de cinq livres sterling, le "Polymer Fiver", qui est à l'effigie de son Premier ministre Winston Churchill décédé en 1965.

Le nouveau billet est imprimé en polymère, une substance qui remplace la pâte de chiffon de coton et a l'avantage de résister aux machines à laver.

"Il rend hommage à l'un des plus grands hommes d'Etat de tous les temps. Winston Churchill disait : un peuple qui oublie son passé n'a pas d'avenir", a expliqué le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, dans un communiqué.

"Les billets de banque sont le dépositaire de la mémoire collective du Royaume-Uni. Au moment où il revient faire partie de notre quotidien, c'est l'occasion de nous rappeler l'énorme contribution de Churchill", ajoute-t-il.

Le "Polymer Fiver" porte l'une des célèbres déclarations de l'ancien Premier ministre, qu'il avait faite devant le Parlement en 1940, pendant la Seconde Guerre mondiale : "Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur".

"Propre, sûr et solide"

Le nouveau billet est imprimé, pour son lancement, à 440 millions d'exemplaires.

En arrière-plan de cette nouvelle coupure apparaît le Parlement de Westminster.

Le nouveau billet est plus petit que l'actuel billet de cinq livres, qui est valable jusqu'en mai 2017.

Mark Carney le qualifie de "propre, sûr et solide". "Il peut résister à la cendre d'un cigare."

Le billet a une durée de vie deux fois et demie supérieure à celle du précédent et est difficile à contrefaire, selon la Banque d'Angleterre.

Les billets en polymère sont utilisés dans d'autres pays, dont l'Australie et le Canada.

Sur le même sujet

Lire plus