RDC : les rebelles sud-soudanais inquiètent l'ONU

Soudan du Sud, rebelles Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des rebelles sud-soudanais fidèles à Riek Machar, en mars 2016, à Juba

La présence de rebelles sud-soudanais en République démocratique du Congo (RDC) risque de menacer la stabilité de la région, selon l'ONU.

La Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (Monusco) s'inquiète de la présence en RDC de combattants fidèles au chef rebelle sud-soudanais Riek Machar.

Environ huit cents rebelles du Soudan du Sud sont actuellement en RDC, indique la Monusco, ajoutant qu'ils ont déposé les armes à leur arrivée en territoire congolais.

"Nous pensons que les gouvernements concernés et les organisations sous-régionales doivent se concerter et faire de sorte qu'il y ait la paix et la sécurité dans cette région", a dit à BBC Afrique le porte-parole de la Monusco, Charles Bambara.

La Mission des Nations unies en RDC "assiste" les Sud-Soudanais arrivés en territoire congolais "depuis le 17 août, à la demande du gouvernement de la RDC", a précisé Bambara.

Riek Machar et ses combattants ont fui vers la RDC à la suite de violents combats survenus en juillet dernier à Juba, la capitale du Soudan du Sud.

M. Machar a ensuite quitté la RDC pour le Soudan, où il se fait soigner, selon les autorités soudanaises.

Lire plus