Niger: la consommation de bois inquiète

Des grillades de viande de mouton le jour de l'Aïd al-Adha, le 12 septembre 2016. Copyright de l’image BOUREIMA HAMA
Image caption Des grillades de viande de mouton le jour de l'Aïd al-Adha, le 12 septembre 2016.

Près du quart de la consommation annuelle de bois a été consumée lundi, à l'occasion de la fête de l'Aïd al-Adha à Niamey, la capitale, selon le directeur régionale de l'Environnement.

Le Colonel Oumar Alou a affirmé mardi que "plus de 54.000 tonnes de bois ont été consommées dans la seule journée de la fête de l'Aïd".

Le responsable des services de l'Environnement de la capitale précise que c'est la plus importante consommation de bois depuis 20 ans.

Ce rituel donne lieu à des grillades de viande géantes au Niger.

Le 1,5 million d'habitants de Niamey consomme 260.000 tonnes de bois par an, selon les statistiques officielles.

Plus de 90% des ménages de la capitale n'utilisent que le bois pour cuisiner notamment, selon la direction de l'Environnement.

Le pays est menacé par la désertification.

Les zones forestières du Sud, principal poumon vert du pays, ont perdu un tiers de leur surface, d'après le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue).

Sur le même sujet

Lire plus