Décès du musicien sud-africain Mandoza

Mandoza, Afrique du Sud Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mandoza, lors d'un concert en avril 2005, à Johannesburg

L'artiste-musicien Mduduzi Tshabalala, plus connu sous le nom de Mandoza, a succombé à un cancer, dimanche 18 septembre, à l'âge de 38 ans.

Mandoza, qui était malade depuis un an, était célèbre pour ses albums Kwaito, un genre musical sud-africain proche du hip hop.

Beaucoup de ses chansons sont célèbres, ceux de l'album "Nkalkatha" notamment.

Selon sa famille, le musicien avait été diagnostiqué d'un cancer, après qu'il se plaignait de sévères maux de tête.

Le président Jacob Zuma a rendu hommage à cette étoile de la musique sud-africaine.

"L'Afrique du Sud a perdu l'un des pionniers de cette musique (…) qu'affectionnent les Sud-Africains, noirs comme blancs", a dit M. Zuma.

Malgré la maladie, Mandoza a donné un concert à l'Orlando Stadium, à Soweto, il y a quelques jours.

Sur le même sujet

Lire plus