RDC : 17 morts dans des heurts

Poly Muzalia, Kinshasa, BBC Afrique

RDC, manifestation
Image caption Des manifestations de l'opposition ont eu lieu dans plusieurs villes de la RDC, ce lundi 19 septembre.

Le bilan des manifestations de l'opposition a été revu à la hausse.

Le ministre congolais de l'Intérieur, Evariste Boshab, a parlé de 17 morts dont trois policiers.

Selon son collègue porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, les policiers ont été brûlés vifs, et les civils tués faisaient partie des manifestants.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées. Parmi elles se trouvent deux députés de l'opposition, dont Martin Fayulu.

L'opposition congolaise a organisé des rassemblements dans plusieurs villes du pays, ce lundi, pour exiger l'organisation de l'élection présidentielle en novembre, comme le prévoit la Constitution.

Mais le scrutin présidentiel ne peut pas avoir lieu avant la fin de l'année, selon les leaders de la majorité au pouvoir et les responsables de la commission électorale nationale.

Lire plus