Kenya: la CPI saisie l'Assemblée des Etats Parties

La procureure Fatou Bensouda a abandonné les poursuites contre Uhuru Kenyatta en 2014 Copyright de l’image Getty Images
Image caption La procureure Fatou Bensouda a abandonné les poursuites contre Uhuru Kenyatta en 2014

La Cour pénale internationale (CPI) a décidé lundi de référer à l'Assemblée des Etats Parties (ASP) de la CPI, le manque de coopération du gouvernement du Kenya.

Nairobi avait refusé de remettre des extraits bancaires et relevés téléphoniques, qui selon la CPI, pouvaient prouver la culpabilité du président kényan.

Les juges affirment que le Kenya n'a pas rempli ses obligations de coopération et ils estiment que cette assemblée serait la mieux à même d'adresser le manque de coopération".

En 2013, l'accusation avait demandé à la CPI de juger que le Kenya avait violé son devoir de coopération.

Les autorités kenyanes avaient refusé de remettre des extraits bancaires et relevés téléphoniques, qui selon la CPI, pouvaient prouver la culpabilité du président kényan.

La procureure Fatou Bensouda a abandonné les poursuites contre Uhuru Kenyatta en 2014 par manque de preuves de culpabilité présumée dans les violences postélectorales de fin 2007-2008.