Nigeria : Borno rouvre ses lycées

Chibok, Nigeria Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des bâtiments en ruine au lycée de Chibok, où Boko Haram a enlevé plus de 200 filles en avril 2014.

Les enseignements vont reprendre la semaine prochaine dans des lycées de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, le fief du groupe djihadiste Boko Haram, selon le "Premium Times", un journal local.

Ces lycées ont été fermés pendant plus de deux ans, après que celui de Chibok, dans l'Etat voisin de Yobe, a été la cible d'un assaut de Boko Haram, qui a enlevé plus de 200 filles de l'école en avril 2014.

Il n'est pas certain que le lycée de Chibok fait partie des écoles qui seront de nouveau ouvertes la semaine prochaine, selon le "Premium Times", citant News Agency of Nigeria (NAN), l'agence de presse officielle nigériane.

Des personnes déplacées à cause des attaques du groupe djihadiste et relogées dans les lycées ont quitté ces écoles, en vue du démarrage des cours, selon le ministre de l'Education de l'Etat de Borno, Inuwa Kubo.

"Je tiens à annoncer que, le 26 septembre, toutes les écoles publiques vont être ré-ouvertes. Je tiens à dire que le gouvernement a réparé toutes les écoles (…) pour assurer le confort des élèves", a assuré M. Kubo.

Les lycéennes de Chibok ont été enlevées lors d'un examen scolaire, en avril 2014.

Une vaste de campagne a été lancée au Nigeria et dans d'autres pays, en vue de leur libération.

L'armée nigériane déclare avoir repris possession de plusieurs zones longtemps contrôlées par Boko Haram, dont les attaques semblent réduites, après près de sept ans d'insurrection.

Sur le même sujet

Lire plus