Sénégal : mutinerie à la prison de Rebeuss

Rebeuss, prison, Sénégal
Image caption Une vue de la prison de Rebeuss, à Dakar

Au moins un prisonnier a été tué et environ 10 autres blessés, mardi 20 septembre, lors de la révolte des détenus de la prison de Rebeuss, à Dakar, la capitale sénégalaise.

La mutinerie est consécutive à une grève de la faim menée pendant cinq jours par les détenus, en guise de protestation contre leurs conditions de vie et les "longues détentions" sans jugement.

Les prisonniers protestaient aussi contre la qualité de la nourriture qui leur est servie dans cette prison, le plus grand et le plus ancien des lieux de détention du pays.

Les gardes pénitentiaires ont utilisé des gaz asphyxiants pour venir à bout des prisonniers révoltés, selon un correspondant de la BBC à Dakar.

Une bousculade a eu lieu lors de la mutinerie, provoquant la mort de l'un des détenus, qui se plaignaient aussi des privilèges accordés à certains d'entre eux.

"Nous sommes victimes d'un système judiciaire discriminatoire. D'un côté il y a les détenus de luxe (…) et de l'autre, il y a l'autre catégorie, dont nous faisons partie. Nous ne pouvons plus accepter cela…" s'est plaint l'un des prisonniers dans un entretien avec une radio locale, peu de temps avant la mutinerie.

Environ 600 détenus ont profité des visites de leurs proches pour tenter une évasion collective, a expliqué le directeur de l'Administration pénitentiaire, Daouda Diop, lors d'une conférence de presse.

Sur le même sujet

Lire plus