FMI : un Ethiopien à la tête du bureau Afrique

Abebe Aemro Selassie Copyright de l’image Google
Image caption Abebe Aemro Selassie a pris fonction, lundi 19 septembre, au poste de directeur du bureau Afrique du FMI.

L'économiste éthiopien Abebe Aemro Selassie succède à la Libérienne Antoinette Sayeh à la direction du bureau Afrique du Fonds monétaire international.

Il était l'adjoint de Mme Sayeh jusqu'à cette récente nomination.

M. Selassie, qui a pris fonction lundi 19 septembre, a été représentant-résident principal du FMI en Ouganda et a dirigé la mission de l'institution financière en Afrique du Sud.

Il a conduit les études de l'institution financière sur les "Perspectives économiques régionales", une série d'études prospectives sur les économies des pays contributeurs.

Abebe Aemro Selassie a contribué à la gestion des dossiers de plusieurs pays africains au Fonds monétaire international, dont la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Burkina Faso et la Guinée.

"Le FMI reste profondément attaché à servir ses pays membres en Afrique. Abe apportera un dosage unique de vastes connaissances et expériences à son nouveau poste de directeur du département Afrique", a dit Christine Lagarde, la directrice générale de cette institution financière.

Un spécialiste du risque du crédit

M. Selassie a supervisé l'aide apportée par le FMI aux trois pays touchés par l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, entre 2013 et 2016 : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

Il a servi le département de la stratégie du FMI, celui chargé des politiques et de l'évaluation, en plus du département Europe.

L'économiste éthiopien a aussi exercé les fonctions de sous-directeur et de chef de mission pour le Portugal, lors de la récente crise de la zone euro.

Ce spécialiste du risque du crédit a travaillé pour son pays, en tant qu'économiste principal à la présidence éthiopienne.

Il est titulaire d'une licence en économie de la City of London Polytechnic et d'une maîtrise en histoire économique de la London School of Economics, au Royaume-Uni.

Sur le même sujet

Lire plus