Gabon : reprise du décompte des voix

Cour constitutionnelle, Gabon Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une réunion de la Cour constitutionnelle du Gabon, sous la présidence de Marie-Madeleine Mborantsuo.

Ce décompte des voix se fait par neuf juges constitutionnels et plusieurs juges assistants.

Ils réexaminent les procès-verbaux des bureaux de vote, comme l'a demandé l'opposant Jean Ping et la société civile gabonaise.

L'opération s'effectue en présence de cinq juristes délégués par l'Union africaine.

Certains observateurs doutent de la pertinence de la présence des juges de l'organisation panafricaine.

Ils sont arrivés à Libreville moins de deux jours avant l'annonce de la décision de la Cour constitutionnelle des résultats définitifs de l'élection présidentielle.

Le verdict est attendu au plus tard ce vendredi 23 septembre.

Jean Ping, candidat arrivé deuxième, derrière Ali Bongo Ondimba, conteste les résultats de l'élection présidentielle.

Le président sortant a été déclaré vainqueur du scrutin, avec 49,80 % des suffrages, contre 48,23 % pour le principal candidat de l'opposition.

Selon un collaborateur de la présidente de la Cour constitutionnelle, le recomptage des voix devrait se poursuivre jusque tard dans la soirée de ce jeudi 22 septembre.

La Cour constitutionnelle du Gabon a entamé mercredi 21 septembre un nouveau décompte des voix de l'élection présidentielle du 27 août.

Lire plus