Togo : 5 ans de prison pour un opposant

Alberto Olympio, Togo Copyright de l’image Google
Image caption Alberto Olympio est un politicien doublé d'un homme d'affaires.

L'opposant togolais Alberto Olympio a été condamné à cinq ans de prison ferme par la justice de son pays, pour détournement de six milliards de francs CFA.

Le verdict du procès du leader du Parti des Togolais a été prononcé mercredi 21 septembre par le tribunal correctionnel de Lomé.

L'affaire porte sur un litige commercial qui l'opposait à un groupe spécialisé dans l'informatique et les télécommunications, selon des responsables de son parti.

Alberto Olympio n'était pas présent à l'audience.

Il doit rembourser 5,9 milliards de francs CFA à ses anciens partenaires et payer 885 millions de francs CFA pour dommages et intérêts.

"M. Olympio tient à rappeler qu'il ne reconnaît aucun des faits pour lesquels la justice togolaise l'a condamné", a déclaré à l'Agence France-Presse son directeur de cabinet, Nathaniel Olympio.

Alberto Olympio, informaticien et homme d'affaires, avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle d'avril 2015 au Togo, mais il s'était retiré en estimant que le fichier des électeurs était artificiellement gonflé.

Il est le neveu de Gilchrist Olympio, un opposant rallié au pouvoir il y a quelques années.

Sur le même sujet

Lire plus