Burundi : manifestation contre l'ONU

Burundi, manifestation
Image caption Les manifestants ont qualifié de "mensonger" le récent rapport de l'ONU mettant en garde contre un "génocide" au Burundi.

Des dizaines de Burundais ont protesté ce jeudi 22 septembre contre les Nations unies, à Bujumbura, la capitale du Burundi, dénonçant un rapport de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans le pays.

Les manifestants, parmi lesquels il y avait des Tutsis et des Hutus, les principales ethnies du pays, ont qualifié de "mensonger" le récent rapport de l'ONU mettant en garde contre un "génocide" au Burundi.

"Non à la manipulation", "Il n'y a pas de génocide au Burundi" faisaient partie des slogans des manifestants.

"Nous sommes venus manifester notre colère contre le rapport des Nations unis affirmant qu'un génocide est en cours ici, au Burundi. Cette enquête est une aberration", a dénoncé l'un des manifestants.

Le rapport publié cette semaine accuse les forces de sécurité burundaises d'avoir commis "des exécutions à grande échelle".

Ses auteurs considèrent que le risque de génocide est "grand" au Burundi.

Le gouvernement burundais a qualifié le document de "politiquement motivé".

"Le rapport dit la vérité. Il expose des faits que le peuple burundais est en train de vivre", affirme un observateur de la vie politique burundaise.

"En général, les auteurs de ce genre de rapport sont bien informés. Ils interrogent beaucoup de gens", ajoute-t-il.

Des violences meurtrières ont eu lieu au Burundi à la suite de la décision de Pierre Nkurunziza, en avril 2015, de briguer un nouveau mandat présidentiel.

Sur le même sujet

Lire plus