Burkina : une "solide" cohabitation religieuse

Burkina Faso, religions Copyright de l’image Getty Images
Image caption Séance de prière lors de la fête musulmane de l'Aïd-el-Kebir ou sacrifice du mouton, au Burkina Faso.

L'ONG International Crisis Group (ICG) appelle les autorités burkinabè à préserver le modèle de coexistence religieuse de leur pays.

L'harmonie entre les religions au Burkina Faso "reste solide" et "repose sur une longue tradition de paix civile, une forte mixité et le poids des traditions", affirme un rapport de l'ICG.

"Tout visiteur qui se rend au Burkina Faso ne peut que constater que la coexistence est une réalité et la tolérance règne", souligne cette ONG qui a consacré de nombreuses études géopolitiques aux pays d'Afrique de l'Ouest.

"Le Burkina Faso constitue une exception de pluralisme religieux et de tolérance au cœur d'une région de plus en plus troublée", affirme-t-elle.

L'ICG constate cependant que "le décalage entre le poids démographique des musulmans et leur faible représentation au sein de l'élite politique et administrative a créé des crispations".

"Des crispations plus dangereuses"

"Des mesures doivent être prises pour atténuer les frustrations, tout particulièrement dans le domaine de l'éducation, afin de garantir la pérennité du modèle de coexistence pacifique", recommande cette ONG aux autorités burkinabè.

Ces mesures sont d'autant plus nécessaires que "le contexte régional et international rend les crispations plus dangereuses".

Selon les auteurs du rapport de l'ICG, au Burkina Faso, "l'Etat ne semble pas se rendre compte que certaines idéologies importées de l'extérieur pourraient se nourrir de frustrations locales".

"Une minorité d'individus suffit pour créer des troubles. C'est dès maintenant qu'un nouvel équilibre doit être défini afin de poser les jalons d'une coexistence religieuse durable", recommande l'ICG aux autorités de ce pays.

La population burkinabè est constituée d'environ 60 % de musulmans, de 19 % de catholiques, de 15 % d'animistes et de 4 % de protestants.

Sur le même sujet

Lire plus