De violents combats en RDC

Des soldats congolais à la ligne de front à Kokola, à 50 km de Béni, dans l'Est de la RDC. Copyright de l’image AFP
Image caption Des soldats congolais à la ligne de front à Kokola, à 50 km de Béni, dans l'Est de la RDC.

Plusieurs personnes sont mortes lors de violents affrontements, jeudi et vendredi, entre une milice locale et les forces de sécurité, qui cherchaient à contrôler l'aéroport de Kananga, dans le centre de la République démocratique du Congo.

Les violences ont fait une centaine de morts dans les deux camps, selon des habitants.

Le gouvernement évoque, de son côté, 47 morts, sans donner plus de détails.

Des dizaines de miliciens ont pris d'assaut l'aéroport de Kananga, capitale de la province du Kasa-Central, jeudi, peu après la mort d'un chef coutumier, Kamwena Nsapu, tué pour des revendications non précisées.

Une source contactée par la BBC a affirmé que les populations de la zone réclamaient plus de liberté.

Selon des témoins, les miliciens du chef traditionnel ont contrôlé brièvement l'aéroport de la ville, tuant une hôtesse de la compagnie aérienne nationale Congo Airways.

Un calme précaire est revenu à Kananga depuis vendredi, après l'arrivée de renforts de la ville voisine de Mbuji-Mayi.

Plusieurs commerces et banques de la ville étaient fermés lundi, selon des témoins.

Lire plus