CPI : Bemba interjette appel

Jean-Pierre Bemba Copyright de l’image AFP
Image caption Jean-Pierre Bemba estime qu'il y a eu des "défauts" de procédure dans l'organisation de son procès.

L'ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, condamné à 18 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI), en juin dernier, a officiellement fait appel de ce verdict.

"M. Bemba a interjeté appel de sa condamnation", ont annoncé ses avocats dans un communiqué.

L'ancien dirigeant congolais est reconnu coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Il dénonce des "défauts" de procédure dans l'organisation de son procès.

Jean-Pierre Bemba est jugé responsable de la vague de meurtres et de viols commis en République Centrafricaine, en 2002 et 2003, par le Mouvement de libération du Congo (MLC), dont il est le chef.

La durée de la peine requise contre lui par la CPI inclut les huit ans qu'il a déjà passé en détention préventive à La Haye, où se trouve le siège de cette juridiction.

Lire plus