"Diamants du sang" : un prévenu meurt en détention

Sierra-Leone
Image caption La guerre en Sierra-Leone a duré plus d'une décennie.

L'homme d'affaires belgo-américain Michael Desaedeleer, mis en cause dans le trafic des "diamants du sang" en Afrique de l'Ouest, est mort en détention, à l'âge de 65 ans.

Sa mort a été annoncée par deux organisations, le "Centre for Accountability and Rule of Law" et Civitas Maxima, qui ont mené des démarches en vue de sa traduction en justice.

"Malheureusement, les victimes de l'esclavage, dans les mines de diamant de la région de Kono, en Sierra Leone (…) n'obtiendront jamais gain de cause", écrivent ces organisations dans un communiqué conjoint.

"Néanmoins, l'arrestation de Michel Desaedeleer, son emprisonnement et le fait que son procès était prévu dans quelques mois constituent une victoire pour les victimes, qui ont eu le courage de déposer une plainte contre lui", ajoutent-ils.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des dizaines de milliers de personnes auraient trouvé la mort dans les mines de la Sierra Leone, où les belligérants les avaient contraintes de mener des activités d'orpaillage pour eux.

Michael Desaedeleer, qui était détenu en Belgique, est le premier homme d'affaires à avoir été arrêté pour le trafic du diamant, qui auraient servi à financer la guerre civile sierra-léonaise, de 1991 à 2002.

Les circonstances de sa mort restent à déterminer, selon le "Centre for Accountability and Rule of Law" et Civitas Maxima.

Michael Desaedeleer avait été arrêté en Espagne, en 2015, à la suite d'un mandat d'arrêt émis par la Belgique, pour son implication présumée dans le commerce illicite des "diamants du sang" pendant la guerre civile sierra-léonaise.

Il serait lié à Charles Taylor, le président du Liberia, qui est condamné à 50 ans de prison en 2012 par le Tribunal spécial sur la Sierra-Leone.

Michael Desaedeleer était soupçonné d'avoir des liens avec le Front révolutionnaire uni (RUF), un groupe rebelle sierra-léonais impliqué dans l'extraction illégale du diamant dans la région de Kono, en Sierra-Leone.

Sur le même sujet

Lire plus