Cabo Verde : Fonseca favori

Jorge Carlos Fonseca, 66 ans, avait été élu au second tour en août 2011 avec plus de 54% des voix. Copyright de l’image AFP
Image caption Jorge Carlos Fonseca, 66 ans, avait été élu au second tour en août 2011 avec plus de 54% des voix.

Le président sortant Jorge Carlos Fonseca, qui brigue un second mandat, a la faveur des pronostics face à deux autres candidats indépendants pour l'élection présidentielle de dimanche.

La campagne électorale, qui s'est achevée vendredi, s'est déroulée sans incident et avec un faible engouement.

Le candidat du Mouvement pour la Démocratie (MPD, au pouvoir) a appelé les électeurs à aller voter massivement.

M. Fonseca, 66 ans, a tenu un meeting à Praia, la capitale, à son retour de l'île de Sao Vicente, d'où il est originaire.

Le président Fonseca, élu en août 2011, sera face à deux adversaires : Joaquim Monteiro, 75 ans, qui avait remporté 2,1% des voix en 2011, et Albertino Graça, 57 ans, un universitaire.

M. Monteiro se présente comme "un vrai candidat du peuple", indépendant des partis.

M. Graça dit vouloir "promouvoir le dialogue, l'équilibre et l'harmonie" entre toutes les régions et citoyens du Cap-Vert.

Le Parti africain de l'indépendance du Cabo-Verde (PAICV ex-parti au pouvoir), défait aux élections législatives après 15 ans à la tête du pays, puis aux municipales du 5 septembre, n'a pas désigné de candidat.

Le PAICV a décidé de ne pas non plus donner de consigne de vote à ses militants.

Au total, 314.000 résidents de l'archipel et 47.000 Cap-Verdiens vivant à l'étranger sont inscrits sur les listes électorales.

Sur le même sujet

Lire plus