Le Gabon a un nouveau gouvernement

Charles Stéphane Mavoungou, BBC Afrique, Libreville

Copyright de l’image AFP
Image caption Les femmes représentent 30 % du nouveau gouvernement nommé par Ali Bongo Ondimba (en photo).

Le Premier ministre Emmanuel Issozet Ngondet a publié une liste de 40 ministres.

Son gouvernement est constitué de 27 hommes et de 12 femmes. L'un des candidats de l'opposition à l'élection présidentielle du 27 août en fait partie.

Il s'agit de Bruno Ben Moubamba, qui est nommé vice-Premier ministre, ministre de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement.

Il a obtenu 0,59 % des voix au scrutin présidentiel.

Cet homme politique n'a jamais exercé des fonctions ministérielles.

Biendi Maganga Moussavou est le ministre chargé de la Promotion des petites et moyennes entreprises.

Il est le fils de Pierre-Claver Maganga Moussavou, le candidat du Parti social-démocrate aux élections présidentielles de 1993, 1998 et 2016.

Estelle Ondo, la vice-présidente de l'un des principaux partis d'opposition, l'Union nationale, va s'occuper du ministère de l'Economie forestière, de la Pêche et de l'Environnement.

Pascal Houangni Ambouroue est nommé ministre délégué auprès du ministre de l'Economie.

Avant d'entrer au gouvernement, il était directeur général de la Bourse des valeurs mobilières d'Afrique Centrale, un démembrement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Cenrtrale.

Très peu d'opposants figurent sur la liste de 40 ministres.

Le nouveau gouvernement a pour mission de réaliser les projets contenus dans le Plan stratégique "Gabon émergent", d'ici à 2025.

Dans l'entourage du président réélu, Ali Bongo Ondimba, on retrouve Etienne Massard Kabinda Makaga, qui conserve son poste de secrétaire général de la présidence et récupère le portefeuille de la Défense nationale.

D'autres hommes clés restent au gouvernement, comme le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie-By-Nze, et l'ancien ministre de l'Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya, qui est nommé aux Affaires étrangères.

Sur le même sujet

Lire plus