Ouragan Matthew: des milliers de déplacés en Haïti

Des quartiers de Port-au-Prince ont été inondés par la tempête Copyright de l’image AFP
Image caption Des quartiers de Port-au-Prince ont été inondés par la tempête

L'ouragan le plus puissant des Caraïbes depuis une décennie laisse en Haïti des milliers de personnes déplacées, tandis que les sauveteurs luttent pour atteindre les zones les plus touchées.

Matthew a déjà provoqué la mort d'au moins deux personnes.

La tempête s'est déplacée au large de la côte nord-est de Cuba vers la Floride, où les alertes sont en place.

La Caroline du Sud a commencé à évacuer plus d'un million de personnes.

Matthew, un ouragan classé désormais catégorie trois, devrait frapper la côte Est des États-Unis dans les jours qui viennent.

L'ouragan a également touché Cuba, mais les premiers rapports indiquent que l'impact n'a pas été aussi dur qu'à Haïti, où les vents ont atteint 230 km/h, avec de fortes pluies et de violentes tempêtes.

"Au moins 10 000 personnes se sont abritées dans des centres d'accueil. Des rapports ont signalé que les hôpitaux surpeuplés souffraient de pénuries d'eau potable", a déclaré Mourad Wahba, représentant spécial de l'ONU pour Haïti.

La tempête a coupé les communications et bloqué les routes, ce qui entrave les efforts d'urgence.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Les dégâts à Les Cayes seraient importants

Une catastrophe humanitaire

L'effondrement d'un pont a coupé le seul lien entre la capitale, Port-au-Prince, et la partie sud du pays.

Dans la ville portuaire de Les Cayes, la situation est "catastrophique", avec des rues inondées et de nombreuses maisons sans toit, signale le maire-adjoint Marie Claudette Regis Delerme. Elle a dû fuir précipitamment une réunion lorsqu'une rafale a arraché le toit du bâtiment où elle se trouvait.

Des images ont montré des gens marchant dans l'eau à hauteur d'épaule, et les organisations humanitaires indiquent que d'autres communautés vivant sur les côtes sont également sous l'eau.

Haïti est l'un des pays les plus pauvres du monde. Beaucoup d'habitants vivent dans des logements vétustes situés en zones inondables.

L'ONU a déclaré que le pays faisait face à la "plus grande catastrophe humanitaire" depuis l'énorme tremblement de terre de 2010.

Plus de quatre millions d'enfants pourraient être exposés aux conséquences de l'ouragan, a déclaré l'Unicef, inquiète de la propagation de maladies d'origine hydrique.

Lire plus