Energie : le Nigeria s'en prend à ses partenaires

Christine Lagarde, Kemi Adeosun, Nigeria Copyright de l’image Getty Images
Image caption La ministre nigériane des Finances (au second plan) et la directrice générale du FMI, en janvier 2016, à Abuja.

Le gouvernement nigérian accuse des pays occidentaux de bloquer sa politique de développement des infrastructures d'énergie en raison de préoccupations environnementales.

"On nous empêche de construire une centrale électrique à charbon, parce qu'il ne s'agit pas d'énergie verte. C'est injuste dans la mesure où l'industrialisation des pays occidentaux s'est faite avec le charbon", a soutenu la ministre nigériane des Finances, Kemi Adeosun.

L'électrification est une priorité pour le Nigeria, mais des partenaires occidentaux sont en train d'anéantir les efforts fournis par ce pays en vue de la réalisation de ses projets de production d'énergie, selon Mme Adeosun.

Elle a dénoncé l'attitude des partenaires de son pays, en marge d'une réunion annuelle du Fonds monétaire international.

"Nous voulons construire une centrale électrique à charbon, parce que nous avons un pays béni avec le charbon. Mais nous avons un problème (…) On n'a pas besoin d'être un génie pour savoir qu'il est logique pour nous d'avoir une centrale électrique à charbon", a dit Kemi Adeosun, citée par le journal nigérian "Premium Times".

Sur le même sujet

Lire plus