Afrique du Sud : une nouvelle médiatrice

Thuli Madonsela Madonsela Copyright de l’image AFP
Image caption Thuli Madonsela Madonsela termine son mandat de médiatrice de la République, le 14 octobre prochain.

Le président sud-africain, Jacob Zuma, a nommé Busisiwe Joyce Mkhwebane au poste de médiatrice de la République, en remplacement de Thuli Madonsela Madonsela.

La nomination de Mme Joyce a été rendue publique quelques heures avant l'audition de M. Zuma par Mme Madonsela, ce jeudi après-midi, dans le cadre d'une enquête sur un trafic d'influence présumé.

Thuli Madonsela Madonsela termine son mandat le 14 octobre prochain.

C'est elle qui avait épinglé Jacob Zuma pour l'utilisation de fonds publics qui ont servi à rénover sa résidence privée.

En Afrique du Sud, le médiateur de la République est chargé de veiller sur les deniers de l'Etat.

La nomination de Busisiwe Joyce Mkhwebane a reçu l'assentiment des partis d'opposition et de l'ANC, le parti au pouvoir.

L'enquête concernant Jacob Zuma porte sur les liens du chef de l'Etat avec les Gupta, une très riche famille d'hommes d'affaires indiens.

Accusés d'exercer une influence sur les membres du gouvernement et de hauts fonctionnaires sud-africains, les frères Gupta, Ajay, Atul et Rajesh ont rejeté toute responsabilité dans cette affaire.

Cette famille arrivée en Afrique du Sud dans les années 90 est maintenant à la tête d'un grand groupe d'affaires opérant dans les secteurs des mines, des médias, de la technologie et de l'ingénierie.

Sur le même sujet

Lire plus