Nigeria : un projet de loi controversé

A Lagos, une femme participe à la prière de l'Aïd el Fitr, qui marque la fin du mois du jeûne musulman, en juillet 2016. Copyright de l’image AFP
Image caption A Lagos, une femme à la prière de l'Aïd el Fitr, la fête de la fin du mois du jeûne musulman, en juillet 2016.

Des chefs musulmans nigérians ont appelé le Parlement de leur pays à rejeter un projet de loi favorable à l'égalité des genres.

Selon eux, le texte, qui octroie aux femmes et aux hommes les mêmes droits en matière d'héritage, est contraire aux recommandations de l'islam.

En ce qui concerne l'héritage, l'islam recommande que les femmes reçoivent la moitié de la part reçue par les hommes.

Le Sénat du Nigeria a rejeté un projet de loi similaire, en mars dernier, en estimant qu'il était incompatible avec la culture et les croyances religieuses au Nigeria.

Une nouvelle version du texte a ensuite été élaborée pour être soumise au vote du Parlement.

Sur le même sujet

Lire plus