Burkina Faso : trois militaires tués

Région du Sahel, Burkina Faso Copyright de l’image Google
Image caption En rouge, la région du Sahel, où ont été tués trois soldats burkinabè, ce 12 octobre 2016.

Trois soldats de l'armée burkinabè ont été tués dans l'attaque d'une position militaire à Intangom, une localité située dans la région du Sahel, dans le nord du Burkina Faso, a appris le correspondant de BBC Afrique à Ouagadougou.

Des habitants de la région disent avoir entendu des tirs, tôt ce matin, entre 4h et 8h GMT, dans cette région située à la frontière avec le Mali.

Les assaillants n'ont pas été identifiés.

Certains d'entre eux ont réussi à prendre la fuite vers le Mali.

Trois policiers avaient été tués dans une attaque à Intangom, entre fin mai et début juin derniers.

Le Burkina Faso est visé par des attaques djihadistes, dont l'une a fait au moins 29 morts, à Ouagadougou, la capitale, en janvier 2016.

Elle a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique, une organisation terroriste active dans plusieurs pays de la zone sahélo-saharienne, dont le Mali et l'Algérie.

Sur le même sujet

Lire plus