EI : une cellule marocaine démantelée

Ils avaient créé deux cellules distinctes de l'Etat Islamique (EI) au Maroc et en Espagne. Copyright de l’image AFP
Image caption Ils avaient créé deux cellules distinctes de l'Etat Islamique (EI) au Maroc et en Espagne.

En Espagne et au Maroc quatre marocains soupçonnés d'être des recruteurs de l'Etat Islamique (EI) ont été arrêtés.

Dans un communiqué, les autorités du ministère espagnol de l'intérieur signalent que deux de ces quatre individus arrêtés sur leur territoire "avaient fait allégeance" à l'EI.

Ils avaient également un "contact direct avec les dirigeants de l'organisation".

Les autorités espagnoles précisent que la cellule marocaine était chargée de maintenir l'orthodoxie et réalisait l'endoctrinement pour souder la structure.

La nébuleuse établit en Espagne devait sélectionner, recruter et imposer la philosophie de l'EI aux nouveaux membres avant de les envoyer au front en Syrie et en Irak.

Les quatre individus ont été arrêtés lors d'une opération conjointe des services de sécurité espagnole et marocaine dans l'enclave espagnole de Ceuta au nord du Maroc et dans les villes marocaines de Tétouan et Fnideq, non loin de Ceuta.

Les autorités espagnoles ont appris que certains de leurs adeptes étaient disposés à se rendre en Syrie ou en Irak pour devenir des martyrs et d'autres à commettre des attentats dans leur pays de résidence.

Depuis 2015, les forces de sécurité espagnoles ont identifié 150 djihadistes présumés.

Une centaine d'entre eux ont été arrêtés dans le pays.