Des drones livreurs de sang au Rwanda

Les concepteurs des drones présentent les engins à des soldats rwandais. Copyright de l’image No credit
Image caption Les concepteurs des drones présentent les engins à des soldats rwandais.

Les autorités rwandaises ont présenté aux journalistes la première base de drones construite pour livrer des lots de sang dans 21 cliniques du pays.

La base devrait être inaugurée ce vendredi, en présence du président Paul Kagame.

Elle se trouve à Muhanga, à 50 kilomètres à l'ouest de Kigali, la capitale.

Cette infrastructure devrait faciliter l'accès aux transfusions sanguines, notamment pour les femmes au Rwanda.

Très accidenté, le relief de ce pays rend difficile l'acheminement par la route des proches de sang vitales et périssables.

"Le sang est un bien très précieux, donc il n'est pas possible de simplement le stocker en grande quantité dans chaque centre de santé du pays", a expliqué à l'Agence France-Presse Keller Rinaudo, le président-directeur de l'entreprise américaine de robotique Zipline.

Cette société a conçu la base et les 15 drones devant servir à transporter les poches de sang.

Copyright de l’image Zipeline
Image caption Les drones peuvent atteindre 70 kilomètres par heure en plein vol et effectuer jusqu'à 150 livraisons par jour.

"Ce système va permettre au gouvernement rwandais de fournir instantanément des transfusions de sang vitales à n'importe quel citoyen dans le pays en 15 à 30 minutes", a-t-il assuré.

Les drones nommés "Zips" ont la forme d'un petit avion d'environ deux mètres d'envergure.

Ils fonctionnent à l'électricité grâce à des batteries et ont une autonomie d'environ 150 kilomètres.

Chaque drone pèse 13 kilogrammes et peut transporter une cargaison d'environ 1,5 kilogramme, soit trois poches de sang.

Les drones peuvent atteindre les 70 kilomètres par heure en plein vol et effectuer jusqu'à 150 livraisons par jour.

Une deuxième base devrait être construite en 2017 pour permettre aux drones de couvrir la totalité des 26 000 kilomètres carrés du Rwanda.

Sur le même sujet

Lire plus