CI : l'opposition boycotte le référendum

Image caption Pascal Affi N'Guessan a demandé à l'opposition de se concentrer sur les prochaines élections législatives.

L'opposition ivoirienne demande aux électeurs de boycotter le référendum du 30 octobre prochain sur la nouvelle Constitution.

Le Front populaire ivoirien (FPI) et ses alliés appellent les Ivoiriens à ne pas participer au référendum fixé au 30 octobre par le président Alassane Ouattara pour adopter ou rejeter le projet de Constitution.

Le texte présenté par M. Ouattara à l'Assemblée nationale cette semaine a été adopté par les députés.

Ce vendredi, lors d'une conférence de presse à Abidjan, Pascal Affi N'Guessan, de l'Alliance des forces démocratiques de Côte d'Ivoire (AFD-CI), a demandé à ses partisans de ne pas se rendre aux urnes.

"Nous sommes dans la voie du boycottage", a-t-il lancé.

L'opposition estime qu'une nouvelle Constitution n'est pas la priorité de la Côte d'Ivoire.

Pascal Affi N'Guessan a demandé aux militants de l'opposition de se concentrer sur les prochaines élections législatives, afin de faire un plus grand nombre de députés à l'Assemblée nationale et prendre le contrepied du pouvoir dans les décisions parlementaires à venir.

Ils auront ainsi "les moyens juridiques et politiques d'abroger ce qui va se passer le 30 octobre et mettre en œuvre un projet constitutionnel qui soit fondateur de la paix, de l'unité nationale, de la démocratie et du progrès économique et social".

Sur le même sujet

Lire plus