Niger : humanitaire américain enlevé à Abalak

niger, enlèvement, rebelles Copyright de l’image Getty Images
Image caption Troupe nigérienne dans les opérations

Un humanitaire américain qui travaillait pour une ONG a été enlevé vendredi soir à Abalak, dans la région de Tahoua à 350 km au nord-est de Niamey, la capitale du Niger.

Une source sécuritaire indique que "au moins deux personnes ont été tuées lors de la fusillade" qui a précédé cet enlèvement. Sans préciser l'identité des victimes, la source sécuritaire avance qu'elles seraient probablement des Nigériens.

Après l'enlèvement, les ravisseurs sont repartis vers le Mali. Leur identité n'est pas encore connue. Et les autorités nigériennes ont déclenché l'alerte maximum dans la zone. Toutes les voies menant au Mali sont surveillées et "des poursuites sont engagées" précise la source sécuritaire, citée par l'Afp.

Signalons que c'est la première fois qu'un ressortissant américain est enlevé au Niger.

La région de Tahoua, où a été capturé l'Américain, est réputée instable.

Le 7 octobre dernier, 22 soldats nigériens y avaient péri lors d'une attaque d'hommes armés venus du Mali contre un site de réfugiés maliens à Tazalit. Selon l'armée nigérienne, trois soldats avaient aussi été blessés durant cette attaque.

Lire plus