Guinée-Bissau : des prisonniers s'évadent

L'évasion a eu lieu lors de l'arrivée, dans la prison, d'un nouveau détenu (photo d'archives). Copyright de l’image AFP
Image caption L'évasion a eu lieu lors de l'arrivée, dans la prison, d'un nouveau détenu (photo d'archives).

Plus de vingt détenus, dont des "criminels dangereux", se sont évadés dimanche d'une prison à Bissau, la capitale.

L'évasion a eu lieu lors de l'arrivée d'un nouveau détenu dans la prison.

"Je devais mettre en cellule un nouveau prisonnier. A peine ai-je ouvert la porte qu'un détenu m'a donné un violent coup de poing au visage. Les autres en ont profité pour sortir en masse, en ouvrant d'autres cellules où se trouvaient des criminels dangereux", a affirmé un garde pénitentiaire.

Des policiers étaient déployés dimanche soir autour du marché de Bandim, près de la prison, pour retrouver les fugitifs.

La Guinée-Bissau est confrontée à une surpopulation carcérale.

De nombreux condamnés ne sont pas détenus faute de place dans les prisons et de contraintes budgétaires.

En 2006, l'ONU a construit deux prisons de haute sécurité dans ce pays.

L'une se trouve à Mansoa, une localité située à 60 km de la capitale, Bissau.

La seconde prison est construite à Bafata, à150 km de Bissau.

Les deux prisons peuvent accueillir au total 85 détenus.

Sur le même sujet

Lire plus