Nigeria : restriction sur les cartes bancaires

Le naira, la monnaie nigériane, a perdu de sa valeur à cause de la baisse des prix du pétrole. Copyright de l’image AFP
Image caption Le naira, la monnaie nigériane, a perdu de sa valeur à cause de la baisse des prix du pétrole.

Deux grandes banques nigérianes ont interdit à leurs clients d'utiliser leur carte bancaire à l'étranger, une mesure censée réduire la pénurie de devises au Nigeria.

First Bank et Guarantee Trust ont envoyé des courriers électroniques à leurs clients, afin de leur notifier cette interdiction, mais les deux banques n'ont pas donné les motifs de cette décision.

L'accès aux revendeurs en ligne étrangers a également été réduit de manière considérable, pour les détenteurs de cartes bancaires.

Des mesures similaires ont été prises cette année par la Banque centrale du Nigeria, dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour endiguer les flux de devises vers l'étranger.

La valeur de la monnaie du pays, le naira, a plongé en raison de la baisse des prix du pétrole, la principale source de recettes du Nigeria, un pays dont l'économie est entrée en récession, une première depuis une décennie.

Beaucoup d'hommes d'affaires nigérians utilisent des cartes locales pour faire des achats et d'autres transactions à l'étranger.

Sur le même sujet

Lire plus