Journée ville morte à Kinshasa
Media playback is unsupported on your device

La population a respecté le mot d’ordre de l’UDPS

L'appel à une « ville morte » contre Kabila a été largement suivi à Kinshasa.

Les habitants des autres villes comme Lubumbashi et Bukavu ont vaqué à leurs occupations quotidiennes.

A Goma, des manifestants ont été dispersés.

La Coalition d'opposants réunis autour de l’UDPS d'Etienne Tshisekedi exige le départ du président Joseph Kabila.

Mila Kimbuini.